Décoration Intérieure Inspiration Mood Board

Poésie et souvenirs d’Été au Printemps de la Maison

Scénographie printemps toits de Paris vue large sur Paris, tour eiffel

La reprise,

Ce mot qui résonne et serre les coeurs. Car oui pour ma part, ces deux syllabes sonnent comme le glas d’une échappée, d’une liberté, d’une légèreté résonnant aussitôt, comme un lointain souvenir.

Ce mot symbolisant l’arrêt de toute respiration, pour reprendre ce quotidien, en agonie parfois jusqu’à la prochaine libération. La suivante si attendue alors que pourtant nous pourrions choisir de ne pas percevoir les choses ainsi…

Alors non, je refuse que cette situation se calque sur mes émotions, à ma relation au temps, à mon quotidien et comme chaque année se réitère. J’ai ainsi voulu cette série de clichés du haut des toits de Paris, sur le toit du Printemps Maison, comme une dualité, la transition de cette période de “reprise” et évidemment une évasion, en se replongeant dans ses souvenirs d’Été.home création printemps maisonScénographie printemps toits de Paris drapé aérien

Scénographie printemps maison ombres floralesScénographie printemps toits de Paris rooftop

Scénographie printemps toits de ParisScénographie printemps toits de Paris drapé aérien pampaOh Paris, ville des lumières, de tous les possibles, parfois contradictoire. Puisqu’à la fois effervescente et oppressante en semaine et invitant à la rêverie le reste du temps. Et nous faisant automatiquement tout oublier, si rapidement.

J’ai alors souhaité  en ce mois de Septembre, dans un Paris reprenant finalement si précipitamment son effervescence, après ce mois de pause. J’ai souhaité faire perdurer cette pause au travers de ces quelques images imaginées pour Printemps, comme une Ode à l’Été qui s’achève, mais qui grave les souvenirs.

Scénographie printemps toits de Paris rooftop sur ParisScénographie moment de vie café en rooftop

Scénographie printemps maison toits de Paris rooftop sur ParisL’Été qui s’achève, laissant peu à peu place à l’Automne souvent accompagné d’une pointe de nostalgie. Cette série d’images comme une invitation à la rêverie, cette respiration dans les airs, surplombant une ville qui parfois suffoque.

Comme la légèreté d’un tissus, de cette robe légère qui nous caresse les chevilles lors de cette promenade sur la plage,

Comme le soleil sur notre peau, et les ombres que la canopée dessine sur notre visage .

Comme ce bouquet sauvage cueilli au grés de nos balades, qui restera seul gage de ces jours d’été, en se figeant dans le temps.

Comme autant de choses qui nous rappellent ce sentiment de vie,  souvenirs de notre Été. Et, comme une madeleine de Proust nous nous imprégnons, nous nous rappelons jusqu’à la moindre odeur, simplement en fermant les yeux, où en les laissant se poser dans le vague. Car nos sens eux n’ont pas oubliés.

Ils ont gravés, écrit le moindre de ces moments comme des pages de souvenirs.

Ces fameux souvenirs de vacances.légère poésie création printemps maison

Scénographie printemps toits de Paris rooftop sur Paris moment caféScénographie printemps maison toits de Paris pampa

Scénographie printemps toits de Paris - rooftopScénographie printemps maison ombres florales

Printemps de la maison souvenir de l'été sur Parismoment de poésie et de souvenir en rooftop

Alors au retour dans notre cocon, dans notre ville de coeur, nous nous souvenons en une soirée de Septembre encore douce, ce fameux Été Indien. Ces restes de rayons de soleil qui nous réchauffent l’âme et le coeur, sur notre balcon. Surplombant une sublime ville, plus vraiment endormie, mais il suffit de s’octroyer ce moment, pour s’y plonger de nouveau.

Ces instants à soi même, où simplement se souvenir, il n’y a besoin de rien, rien d’autre que quelques tissus jonchant le sol, ces bouquets glanées lors de cette parenthèse, chargés d’histoires, et nous même vivant cet instant.légère poésie création printemps maison

Scénographie printemps de la maison floralesScénographie printemps maison toits de Paris rooftop sur Paris

Scénographie printemps de la maison vaisselle scénographie

Comme un air de Printemps dans la maison, comme des particules d’Été sur le balcon. Et les prémices d’un Automne dans les rues de Paris.

Pour illustrer cette “Poésie” d’Été, en transition Automnale. J’ai sélectionné des produits issus la collection AU PRINTEMPS PARIS. La poésie et la symbolique jusque dans le cheminement créatif. Ainsi la boucle était bouclée.

Tout le mobilier, ainsi que les textiles et la vaisselle sont issus de collections à retrouver au Printemps de la Maison :  AU PRINTEMPS PARIS, Nkuku, et Lene Bjerre en exclusivité au Printemps. Retrouvez également le banc, qui lui est une création exclusive, dont vous pourrez retrouver la réalisation du pas à pas en ligne.

X

Un grand merci à mon modèle du jour, Virginie <3


Vous pouvez aussi entrer dans cette parenthèse sur FacebookInstagramPinterest &Twitter. Et retrouvez par ici, mon dernier Livre  ” Les workshops Nature ” de la Délicate Parenthèse.

Pour tout projets farfelus, créations & partenariats de folies, et si vos demandes correspondent à l’esprit de La Délicate Parenthèse, je serais ravie de collaborer avec vous. Je n’attends que vous, vos concepts et votre créativité! Ensemble on va faire de chouettes projets, ainsi n’hésitez plus et envoyez moi un mail à ladelicateparenthese{@}gmail.com.

Vous aimerez aussi

6 Commentaires

  • Répondre
    Ilovediy
    septembre 19, 2019 à 10:26

    J’aime tout de cet article, les photos, le texte, l ambiance qui s’en dégage. Bravo pour ce travail !

    • Répondre
      Andréa
      septembre 20, 2019 à 4:26

      Merci Beaucoup Laure, c’est très gentil, <3 vraiment;)

  • Répondre
    Jasmine trimbour
    septembre 23, 2019 à 9:20

    Merci pour ce très beau texte,
    Pour ce beau moment dévoilé des toits de Paris, pour la campagnarde que je suis…
    Les mots coulent comme l’eau claire d’une source entre vos doigts,
    Votre plume est légère, aérienne comme les voilages sur vos photos. Bravo au photographe, également.
    C’est un réel plaisir de vous lire…
    Vous devriez songer à écrire, sérieusement…

    • Répondre
      Andréa
      septembre 23, 2019 à 12:14

      Jasmine, vos mots me vont droit au coeur, vraiment,
      quel bonheur de lire ces quelques lignes, d’autant que je réalise les textes, les scénographies, ainsi que les photographies moi même.
      Alors merci infiniment, car ces quelques mots, me touchent profondément, merci, <3

  • Répondre
    Delphine.G
    septembre 23, 2019 à 11:20

    Jolie ! J’adore les photos , toutes en légèreté et en simplicité. Le souvenir quoi ! Merci du partage … :)

    • Répondre
      Andréa
      septembre 23, 2019 à 12:15

      Oh merci Delphine, merci beaucoup pour ce doux message, ravie que cette série photo vous plaise.

    Laissez moi un joli mot :

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    134b194fc1fc83194a5cad45ee0ecca4KKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKKK